Les bases du test de câblage 101 : Quelle est la différence entre OM3 et OM4 ?

14 juillet 2016 / Généralités

 

Icône de la série de blogLa fibre optique multimode OM3 et OM4 sont deux types courants de fibre optique utilisés dans les réseaux locaux, généralement au sein du câblage backbone entre les salles de télécommunication et dans le centre de données entre les principaux réseaux et commutateurs de stockage réseau (SAN).

Deux de ces types de fibres sont considérés comme des fibres multimodes 50/125 optimisées au laser , ce qui veut dire qu’elles ont toutes deux une âme de 50 microns (µm) de diamètre et un revêtement de 125 µm de diamètre, qui est un revêtement spécial qui empêche la lumière de s’échapper de la base. Les deux types de fibres utilisent les mêmes connecteurs, les mêmes raccordements et les mêmes émetteurs-récepteurs : des lasers à cavité verticale émettant par la surface ou VCSEL qui émettent de la lumière infrarouge à 850 nanomètres (nm).Câbles OM3 et OM4

Avec tant de similitudes et souvent fabriquée avec des connecteurs et gaines de même couleur turquoise, il peut être difficile de différencier ces deux types de fibres. Mais il existe quelques différences que vous vous devez de connaître. Dans le cadre de notre test de câble 101, nous allons examiner cela plus en détail.

La différence réside au niveau des compétences de base

La principale différence entre la fibre optique multimode OM3 et OM4 se trouve au niveau de la conception interne de l’âme du câblage fibre optique. Pour qu’une liaison par fibre optique puisse fonctionner, la lumière émise par l’émetteur/récepteur VCSEL doit disposer d’assez de puissance pour atteindre le récepteur à l’autre extrémité. Il y a deux valeurs de performance qui peuvent empêcher cela : l’atténuation optique et la dispersion modale.

Configurateur de kit Versiv

Comment allez-vous utiliser votre Versiv ?

Configurateur de kit Versiv

L’atténuation est mesurée en décibels (dB), elle équivaut au niveau de puissance du signal lumineux étant réduit car il transmet d’un point A à un point B, et elle est causée par des connecteurs, épissures et la longueur totale du câble. La dispersion modale se réfère au niveau de diffusion des modes d’un signal lumineux en se déplaçant sur la fibre. Si les différents modes de propagation lumineux sont trop diffus, le récepteur à l’autre extrémité aura du mal à décoder le signal.

La dispersion modale est utilisée pour déterminer la largeur de bande modale de la fibre optique. Exprimée en mégahertz par kilomètre (MHz·km) et limitée aux essais en laboratoire, la bande passante modale caractérise la capacité d’une fibre optique à transmettre un certain nombre d’informations sur une certaine distance. Faites attention, c’est à partir de là que les choses se compliquent. Plus la dispersion modale est grande, plus la bande passante modale est réduite. Plus la dispersion modale est petite, plus la bande passante modale est élevée et plus la quantité d’informations pouvant être transmises est importante.

La vraie différence entre les câbles multimodes OM3 et OM4 est que l’OM4 fournit une bande passante modale supérieure à 4700 MHz·km par rapport aux 2000 MHz·km de l’OM3. Cela signifie que les OM4 peuvent transmettre plus d’informations au sein de la même distance.