Tests d’applications, de connectivité et de câblage dans les espaces du centre de données| Fluke Networks

Blog

Retour vers tous les blogs

Tests au sein des espaces du centre de données

Mark Mullins

En fonction de la zone fonctionnelle du centre de données où vous effectuez des tests, il existe différents types d’applications, de câblage et de connectivité que vous rencontrerez. La compréhension des zones fonctionnelles du centre de données et des éléments que vous devrez probablement tester dans chacune des zones peut contribuer à vous préparer pour les tests des centres de données.

Comment définir ces espaces ?

Les normes du secteur telles que la norme d’infrastructure ANSI/TIA-942-A pour centres de données, ISO/CEI 24764 informatique - systèmes de câblage génériques pour centres de données et ANSI/BICSI 002-2014 bonnes pratiques de conception et de mise en oeuvre du centre de données, décrivent les domaines fonctionnels spécifiques du centre de données qui définissent le placement des équipements.

Domaines fonctionnels du centre de données

Comme indiqué dans la norme TIA-942-A, les domaines fonctionnels du centre de données sont connectés par câblage primaire ou backbone (bleu) et horizontal (rouge) ; la norme décrit également les recommandations minimales pour les supports de câbles et les distances entre chaque espace. Mais quel est exactement le but de ces espaces ?

  • La salle d’entrée (Entrance Room, ER) peut être située à l’intérieur ou à l’extérieur du centre de données ; c’est par là que le personnel de service accède au centre de données. Elle inclut des points de démarcation vers le réseau du fournisseur de services ainsi que le câblage backbone vers d’autres bâtiments dans un environnement de campus. Techniciens réseau avec analyseur de câble
  • La zone de distribution principale (Main Distribution Area, MDA) héberge des commutateurs et des routeurs centraux pour la connexion au LAN, SAN et autres zones du centre de données, ainsi que des salles de télécommunications (TR) situées dans l’ensemble de l’installation.
  • La zone de distribution intermédiaire (Intermediate Distribution Area, IDA) est une zone facultative principalement utilisée dans les grands centres de données. Connues sous l’appellation de distributeur intermédiaire (ID) dans la norme ISO/CEI 24764, les zones IDA peuvent comprendre des interconnexions intermédiaires et sont destinées à favoriser la croissance du centre de données ou à assurer la segmentation pour des applications spécifiques.
  • La zone de distribution horizontale (Horizontal Distribution Area, HDA) sert de point de distribution pour la zone de distribution des équipements (Equipment Distribution Area, EDA). Alors que la plupart des centres de données comprennent au moins une HDA, elle n'est généralement pas présente dans les centres de données utilisant une configuration ToR (Top of Rack) dans laquelle les commutateurs d’accès de chaque armoire de l’EDA, se connectent directement aux commutateurs dans l’IDA ou la MDA.
  • La zone de répartition (Zone Distribution Area, ZDA) est également facultative et n’est pas couramment utilisée dans la plupart des centres de données d’entreprise. Elle sert essentiellement de point de regroupement dans le câblage horizontal entre la HDA et l’EDA et ne contient aucun équipement actif.
  • La zone de distribution des équipements (Equipment Distribution Area, EDA) comprend les équipements terminaux (par exemple, les serveurs) qui se connectent via les câbles horizontaux à partir de commutateurs d’accès dans les HDA ou un câblage point à point, vers des commutateurs d’accès ToR logés dans la même armoire.

Qu’allez-vous tester ?

Comme chaque espace fonctionnel du centre de données a sa propre vocation et que les équipements se connectent via un câblage backbone ou horizontal, vous devez être prêt à tester divers supports de câblage pour diverses applications.

Configurateur de kit Versiv

Comment allez-vous utiliser votre Versiv ?

Concevoir des limites en matière de perte de la fibre optique pour une application

Par exemple, dans la MDA, vous trouverez probablement des liaisons par fibre monomode ou multimode à partir des ER exécutant des applications 40 et 100 Gig, qui nécessiteront une certification de niveau 1. Cependant, dans l’ER, vous devrez peut-être effectuer des tests de niveau 2 avec un réflectomètre optique dans le domaine temporel (OTDR) tel que OptiFiber® Pro de Fluke Networks en raison des longueurs de câble entre les bâtiments, de la difficulté à inspecter physiquement la fibre optique et du recours courant à des techniques d’épissure par fusion pour faire la transition entre la fibre extérieure et la fibre sur site. Soyez prêt à tester également la connectivité multi-fibre MPO, qui est nécessaire pour prendre en charge les applications multimodes à bande passante plus élevée telles que 40 et 100GBASE-SR4. C'est là que l’utilisation d’un testeur avec des capacités de test MPO tel que le mesureur de puissance optique MultiFiber™ Pro de Fluke Networks permettra de gagner du temps et d’améliorer la précision.

Une fois que vous vous déplacez dans le câblage horizontal entre la HDA et l’EDA (c’est-à-dire, les liaisons de commutateur à serveur), vous rencontrerez probablement des connexions de catégorie 6 ou supérieures pour des applications telles que 1000BASE-T ou 10GBASE-T. Ce sont également les zones du centre de données où le câblage de catégorie 8 sera compatible avec les applications de commutateur à serveur 25GBASE-T et 40GBASE-T à venir, donc idéalement, vous avez besoin d’un testeur de certification de câblage cuivre pour cet espace qui peut tout tester, de la catégorie 5e à la catégorie 8, tel que le testeur Série DSX CableAnalyzer™ de Fluke Networks.

Si l’EDA utilise une configuration ToR avec un câblage point à point entre les commutateurs et les serveurs ToR dans la même armoire, vous pouvez également trouver des câbles de connexion directe (DAC) SFP+ ou SFP28 twinax utilisés pour ces raccordements. Vous pouvez également rencontrer des DAC QSFP+ et QSFP28 pour les connexions point à point depuis les commutateurs SAN vers l’équipement de stockage. Les tests sur les modules SFP/QSFPs impliquent la vérification de l’efficacité de l’alimentation.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Étant donné que le centre de données peut contenir plusieurs types de câblage et un large éventail d’applications, il existe également un large éventail de paramètres de performance et de meilleures pratiques de test à prendre en compte pour chaque cas. Pour approfondir l'étude des domaines fonctionnels du centre de données, ce qui est généralement testé dans chacun d’entre eux et les principales considérations pour les différents systèmes de câblage et applications que vous pouvez rencontrer, cliquez ICI pour télécharger le livre blanc gratuit, Dans le centre de données - que puis-je tester et à quels emplacements ?


 
 
Powered By OneLink