Série 101 : Savoir quand épisser et à quels endroits un épissage n'est pas recommandé

Blog

Retour vers tous les blogs

Série 101 : Effectuer une épissure ou non

Mark Mullins

L'épissage de fibres est une méthode de raccordement de deux fibres, où deux fibres sont clivées avec précision, puis alignées et fusionnées à l'aide d'une machine à épisser par fusion. La fusion de deux fibres est réalisée par arc électrique qui vient essentiellement souder les fibres. Une épissure simultanée par fusion soude en même temps 12 fibres et est réalisée en utilisant un câble plat à 12 fibres.

Que vous soyez novice dans le domaine de l'épissage par fusion ou simplement curieux de savoir pourquoi on choisirait d'épisser en utilisant un câblage par fibre optique préconnectorisé ou d'autres méthodes de raccordement sur site, nous avons pensé qu'il serait bon d'examiner les applications et les scénarios où l'épissage est logique ainsi que les points qu'il est important de prendre en compte.

À quels moments et à quels endroits

Machine d'épissage par fusion

Grâce à l’épissage par fusion, la perte est la plus faible et la réflexion la plus basse : c’est la méthode considérée comme étant la plus solide et la plus fiable de raccordement des fibres. Lorsqu'elle est correctement exécutée, une épissure peut présenter une perte inférieure à 0,1 dB. En revanche, les connecteurs de fibre optique génèrent généralement une perte de 0,2 dB ou plus. Étant donné que la perte d’insertion est le paramètre de performance principal requis pour certifier une liaison par fibre optique et que les applications avec fibre optique haut débit de 40 et 100 GIG ont des exigences plus strictes en matière de perte, l'épissage par fusion a gagné en popularité.

L'épissure par fusion est souvent utilisée pour réparer une liaison fibre optique brisée et elle est considérée comme la meilleure méthode pour connecter une fibre optique d'une installation extérieure de 250 microns à une fibre optique d'une installation intérieure de 900 microns à l'entrée du bâtiment. L'épissure par fusion peut également être utilisée pour créer des liaisons par fibre optique dans le centre de données ou sur le réseau local. L'épissure par fusion à l'entrée du bâtiment ou sur les panneaux de fibres peut être réalisée en utilisant des fibres amorce ou des connecteurs à épissure.

Solution fibre optique

Les fibres amorce à épisser sont des connecteurs prépolis avec un embout fibre optique court (généralement 5 mètres ou moins) qui est fusionné à la fibre entrante. Les épissures sont ensuite protégées au sein d'un manchon-épissure, qui est un tube transparent généralement entouré d'un tube externe thermorétractable avec un certain type d'élément de résistance. Les épissures à l'intérieur de leurs manchons sont stockées dans des plateaux de jonction avec toutes les surlongueurs de fibre optique.

Au lieu d'épisser sur un embout de fibre amorce, les connecteurs à épisser comprennent une virole pré-polie et une fibre avec un embout en fibre optique beaucoup plus courte logé dans le manchon protecteur d'un connecteur. Une fois que la fibre entrante est dénudée, clivée et fusionnée à la fibre, le corps du connecteur est assemblé autour de la virole. L'un des principaux avantages d'un connecteur à épissure par rapport à une fibre amorce est qu'il ne nécessite pas de manchon de jonction de protection et de plateau de jonction pour le stockage.

Connecteur et virole de fibre optique

En ce qui concerne les applications nécessitant des connecteurs MPO multifibres, la plupart des déploiements utiliseront des câbles MPO préconnectorisés qui sont raccordés et testés en usine. Alors que les MPO préconnectorisés sont disponibles avec des pertes aussi faibles que 0,2 dB et qu'ils sont prêts à l'emploi pour un déploiement rapide, ils nécessitent des délais de mise en œuvre plus longs. Les câbles préterminés ont également tendance à entraîner des coûts de matériel plus élevés et nécessitent des longueurs de liaison soigneusement prédéterminées - se retrouver avec des câbles trop courts peut causer des retards importants, tandis que les câbles trop longs doivent être stockés et il faut gérer les longueurs additionnelles.

Alors que les connecteurs duplex (tels que les connecteurs de type LC, ST ou SC) peuvent être raccordés sur site par des méthodes mécaniques de sertissage ou un polissage époxy traditionnel, la seule option de raccordement sur site de fibre MPO est l'épissage par fusion avec des raccords MPO amorce ou des connecteurs MPO à épisser. Par conséquent, ceux-ci peuvent être le meilleur choix lorsque les longueurs de liaison ne peuvent pas être prédéterminées ou que des délais plus longs ne sont pas une option.

Quelques éléments clés à prendre en compte

Bien que l'épissage par fusion soit optimal pour certaines applications et situations, il y a quelques considérations à prendre en compte. D'abord et avant tout, l'épissage par fusion nécessite un dispositif d'épissage par fusion - et ils ne sont pas très bon marché. Si vous possédez ou avez accès à une épisseuse, vous avez une longueur d’avance. Mais si vous envisagez d’acheter une épisseuse à fusion, vous devez vous assurer que vous ferez suffisamment d’épissure pour bénéficier d'un bon rendement du capital investi. La location d'une machine à épisser est également une option si vous ne prévoyez pas de faire beaucoup d'épissures.

Configurateur de kit Versiv

Comment allez-vous utiliser votre Versiv ?

Concevoir des limites en matière de perte de la fibre optique pour une application

Un autre coût à considérer est le cliveur. Les performances d'une épissure dépendent fortement de la qualité du clivage. Par conséquent, un cliveur de haute précision est recommandé. Ceux-ci ne sont pas non plus peu coûteux, mais si vous effectuez n'importe quel type de raccordement de fibre optique sur le terrain, comme le sertissage mécanique ou à l'époxy, vous avez probablement déjà un cliveur de précision.

Comparé aux solutions préconnectorisées qui sont rapides et faciles à déployer, l'épissure par fusion prend plus de temps, mais sans délai d'exécution et sans besoin de déterminer à l'avance les longueurs, elle peut finalement être plus rapide. L'épissage par fusion nécessite également un robuste espace de travail qui soit adéquat. Et lorsque vous utilisez des épissures à fibre amorce, veillez à bien gérer vos épissures et votre mou dans les plateaux d'épissure pour éviter de dépasser le rayon de courbure de la fibre.

En ce qui concerne le dépannage des épissures, seul un réflectomètre optique peut vous indiquer l'emplacement d'une épissure. Mais si vous avez une épissure de bonne qualité avec une perte extrêmement faible, vous devrez peut-être ajuster votre seuil de perte OTDR suffisamment bas pour pouvoir distinguer ces événements mineurs. Il est également important de dépanner les épissures dans les deux directions pour obtenir la perte réelle, car une épissure incompatible pourrait entraîner une perte négative dans un sens et trop de perte dans l'autre. C’est précisément pour cette raison que le test bidirectionnel est nécessaire dans les tests de niveau 2. Heureusement, OptiFiber® Pro de Fluke Networks comporte un assistant SmartLoop intégré qui facilite les tests bidirectionnels et le seuil de perte peut être défini par l'utilisateur de 0,01 à 1,50 dB.

 


 
 
Powered By OneLink