Fluke Networks offre un aperçu des solutions de test de l’Ethernet à paire unique au salon Industrial Automation Show - Partie II

12 décembre 2019 / Généralités

La semaine dernière, nous avons évoqué comment l’Ethernet à paire unique (SPE pour Single Pair Ethernet) fait parler de lui dans le monde de l’automatisation industrielle, qui y voit un remplacement potentiel des architectures de bus de terrain. Au cours du salon Rockwell Automation qui s’est tenu récemment, Fluke Networks a présenté un adaptateur Ethernet à paire unique pour le DSX-8000. Cet adaptateur est fabriqué en quantités très limitées et n’est actuellement proposé qu’aux fabricants de solutions d’automatisation industrielle et de câblage pour utilisation dans leurs laboratoires. Cependant, étant donné qu’il est très probable que le SPE soit à l’avenir largement adopté, il sera un jour intéressant pour presque toute personne responsable d’installer ou de dépanner les câblages.

Dans cette deuxième partie de notre entretien avec Theo Brillhart, nous discutons des nouveaux adaptateurs et des tests du câblage SPE. Nous nous sommes entretenus avec Theo Brillhart, l’un des représentants de Fluke Networks aux comités TIA, ISO et IEEE, en charge du développement des normes pour le SPE.

Combien de ces adaptateurs y a-t-il et comment ont-ils été fabriqués ?

Nous n’en avons fait que 20 jusqu’à présent, ce qui suffit aux fabricants de câblage et de connecteurs avec lesquels nous travaillons pour équiper leurs laboratoires. L’électronique à l’intérieur de l’adaptateur a été produite en petite série dans notre usine, et les connecteurs ont été fabriqués sur nos imprimantes 3D. D’après les normes de Fluke, elle est fragile, mais les gars des laboratoires y font attention. Nous développerons quelque chose de bien plus robuste pour une utilisation sur le terrain.

Parlez-nous de ce connecteur.

Il s’agit du connecteur standard de qualité de bureau proposé par les fournisseurs, notamment CommScope et Panduit, et adopté par la TIA et l’ISO l’automne dernier. Il est très similaire à un connecteur de fibre de type LC et a globalement la même empreinte, donc il est appelé « connecteur SPE de type LC ». Conforme à l’ensemble de la démarche SPE, il est conçu pour présenter un faible coût et pouvoir être installé sur le terrain avec des outils de base.

Ce connecteur est-il suffisamment robuste pour les environnements industriels ?

Le connecteur de notre adaptateur est conçu pour les environnements MICE 1, c’est-à-dire des bureaux. Mais l’ISO et la TIA ont également sélectionné un connecteur robuste de Harting conçu pour gérer les environnements jusqu’à MICE 3. Il en existe des variantes basées sur les boîtiers de connecteur M8 et M12. Et vous verrez également les adaptateurs à bornes à vis de base.

Comment les tests diffèrent-ils d’un test de catégorie typique ?

Nous travaillons toujours avec les normes TIA et ISO afin de déterminer les tests sur le terrain nécessaires. Alors qu’il y a plus de 40 000 façons de câbler un connecteur RJ à 8 broches, il n’y a que deux façons de câbler une SPE, mais il est toujours nécessaire de tester le schéma de câblage. La perte d’insertion sera critique, en particulier sur les longues distances.   Pour les cycles de prise en charge PoE, les performances de résistance seront cruciales. Les fréquences inférieures utilisées et le fait qu’il n’y ait qu’une seule paire signifie que vous n’aurez pas à vous soucier de la diaphonie au sein d’un câble, mais la diaphonie exogène reste un problème. La perte de conversion transversale (TCL) est importante, en particulier dans les environnements industriels bruyants, de sorte que les comités de normalisation ont besoin de plus de travaux de recherche à ce sujet. Et pour le câblage blindé, qui sera utile dans l’environnement industriel, des mesures supplémentaires peuvent être nécessaires.

Y a-t-il des défis particuliers ?

Nous réfléchissons aux meilleures façons d’effectuer les tests dans les cas où plusieurs appareils sont connectés sur une seule paire. Nous avons quelques idées, comme <<<REDACTED>>> et <<<REDACTED>>>, donc nous aurons une solution qui tue au moment où nous annonçons un produit pour une utilisation sur le terrain.

Pourquoi avez-vous développé cette capacité sur DSX Cableanalyzer ?

Le DSX (Versiv) est la plateforme la plus flexible que nous ayons jamais développée, c’était donc un choix évident. Sans oublier que tous les fabricants disposent déjà du DSX dans leurs laboratoires.

Quand sera-t-il disponible pour DSX Cableanalyzer ?

Cela dépend en grande partie des comités de normalisation, où nous travaillons avec les autres fournisseurs pour finaliser les détails des tests. Il est difficile de concevoir un produit pour une cible mobile, mais lorsque les spécifications sont presque finalisées, nous pouvons travailler sur nos conceptions en parallèle. Restez à l’écoute.

Consulter d’autres ressources sur les environnements Industrial Ethernet

 

Examinez nos produits

                

                   

Configurateur de kit Versiv

                   

Comment allez-vous utiliser votre Versiv