Les bases de la polarité des fibres optiques | Fluke Networks

Blog

Retour vers tous les blogs

Les bases de la polarité des fibres optiques

Mark Mullins

La polarité définit la direction du flux, telle que la direction d’un champ magnétique ou d’un courant électrique. Pour la fibre optique, elle définit la direction dans laquelle les signaux lumineux traversent une fibre optique.

Pour que les signaux lumineux puissent envoyer correctement les données, le signal d’émission (Tx) d’une liaison fibre optique à une extrémité du câble doit correspondre au récepteur correspondant (Rx) à l’autre extrémité.

Les bases de la polarité des fibres optiques Bien que cela semble évident, la polarité est l’un des domaines qui semble causer le plus de confusion chez les techniciens. Alors, nous allons analyser ce qui la compose et commencer par le début.

Le duplex, un concept facile à comprendre

Dans les applications à fibre optique duplex, telle que le 10 GIG, la transmission de données est bidirectionnelle sur deux fibres où chaque fibre connecte l’émetteur à une extrémité et le récepteur à l’autre extrémité. Le rôle de la polarité est de s’assurer que cette connexion est maintenue.

Si vous regardez le graphique ci-dessous, vous pouvez facilement voir que le Tx (B) doit toujours se connecter au Rx (A), quel que soit le nombre d’adaptateurs de panneau de brassage ou de segments de câbles dans le canal. Si la polarité n’est pas respectée, par exemple en connectant un transmetteur à un autre (B to B), les données ne circuleront tout simplement pas. Cela parait évident, n’est-ce pas ?

Le Tx (B) doit toujours se connecter au Rx (A), quel que soit le nombre d’adaptateurs de panneau de brassage ou de segments de câbles dans le canal.
 
Le cordon de raccordement A-B duplex est une connexion directe qui maintient la polarité A-B dans un canal duplex.

Pour aider le secteur à choisir et à installer les bons composants afin de maintenir une polarité adéquate, la norme TIA-568-C recommande un scénario avec une polarité A-B pour les cordons de raccordement duplex. Le cordon de raccordement A-B duplex est une connexion directe qui maintient la polarité A-B dans un canal duplex. Il est également important de noter que chaque connecteur fibre optique possède un ergot d’immobilisation qui empêche la fibre de tourner lorsque les connecteurs sont accouplés et maintient la position Tx et Rx adéquate.

 

Le multifibre vient rendre les choses plus complexes

Bien que la polarité de la fibre optique duplex puisse sembler à la portée de tous, tout cela se complexifie un peu lorsqu’il s’agit de câbles et connecteurs de type MPO multifibre. Les normes du secteur requièrent trois méthodes de polarité différentes pour les MPO : la Méthode A, Méthode B et Méthode C. Chaque méthode utilise différents types de câbles MPO.

La Méthode A utilise des câbles de jonction MPO à transmission directe de type A avec un connecteur à ergot vers le haut sur une extrémité et un connecteur à ergot vers le bas sur l’autre extrémité afin que la fibre optique située en position 1 (Tx) arrive à la position 1 (Tx) à l’autre extrémité.

Méthode A : Câbles de jonction MPO à transmission directe de type A avec connecteur à ergot vers le haut à une extrémité ; connecteur à ergot vers le bas à l’autre extrémité.

Cordon de raccordement duplex A-A qui fait passer la fibre optique de la position 1 à la position 2 sur l’interface de l’équipement

Lors du recours à la méthode A pour les applications duplex, intervertir l’émetteur-récepteur de la position 1 (Tx) à la position 2 (Rx) est requis dans un cordon de raccordement à une extrémité. Ceci est réalisé avec un cordon de raccordement duplex A-A qui fait passer la fibre optique de la position 1 à la position 2 sur l’interface de l’équipement.

La Méthode B utilise des connecteurs à ergot sur les deux extrémités pour obtenir le basculement de l’émetteur-récepteur afin que la fibre optique située à la Position 1 (Tx) arrive à la Position 12 (Rx) à l’extrémité opposée, la fibre optique située à la Position 2 (Rx) arrive à la Position 11 (Tx) à l’extrémité opposée et ainsi de suite. Pour les applications duplex, la méthode B utilise un cordon de raccordement A-B aux deux extrémités dans la mesure où il n’y a pas besoin d’intervertir l’émetteur-récepteur. En utilisant le même type de cordon de raccordement aux deux extrémités, les questions du type de cordon de raccordement à utiliser et de son emplacement sont réglées.

La méthode B utilise un cordon de raccordement A-B aux deux extrémités dans la mesure où il n’y a pas besoin d’intervertir l’émetteur-récepteur.

La méthode C utilise un connecteur à ergot vers le haut sur une extrémité et un ergot vers le bas sur l’autre extrémité comme la Méthode A, mais le basculement se produit dans le câble lui-même, où chaque paire à fibre optique est basculée de sorte que la fibre en Position 1 (Tx) arrive à la Position 2 (Rx) à l’extrémité opposée et la fibre optique en position 2 (Rx) arrive à la position 1 (Tx). Bien que cette méthode fonctionne bien pour les applications duplex, elle ne prend pas en charge les applications à 8 fibres 40 et 100 GIG où les positions 1, 2, 3 et 4 de l’interface MPO transmettent et les positions 9, 10, 11 et 12 reçoivent et ne sont donc pas recommandées.

Méthode C : Connecteur à ergot vers le haut à l’une des extrémités et à ergot vers le bas à l’autre extrémité. Le basculement se fait dans le câble.

Avec trois méthodes de polarité différentes et la nécessité d’utiliser le type correct de cordons de raccordement pour chaque méthode, les erreurs de déploiement peuvent être fréquentes. Heureusement, MultiFiber™ Pro de Fluke Networks permet aux utilisateurs de tester des cordons de raccordement individuels, des liaisons permanentes et des canaux pour vérifier la présence d’une polarité adéquate.


 
 
Powered By OneLink