Résultats TRC : Pourquoi vous, le propriétaire, devez vous sentir concerné

11 septembre 2019 / Généralités

En plus des résultats de longueurs et de pertes par insertion des liaisons individuelles, un rapport Linkware Live contient de nombreuses autres informations utiles, notamment la date et l’heure du test, la limite de test sélectionnée en fonction de l’application et du type de câble.  Et il y a un autre élément d’information que vous, en tant que propriétaire et opérateur, ne devez pas négliger : les résultats de vérification TRC. Alors que vous vous concentrez peut-être sur les résultats des liaisons individuelles de votre rapport de test, toutes vos liaisons peuvent être suspectes en cas de défaillance des.TRC.

Une étape critique à exiger

Les cordons de référence de test (TRC) sont un composant essentiel du test des systèmes de fibres optiques, car ils permettent de tester la perte du premier connecteur en le raccordant au connecteur de qualité du TRC. Pour tenir compte de la perte des TRC, les tests de niveau 1 nécessitent d’abord d’établir une référence de cavalier unique, ce qui n’est vraiment qu’un terme pompeux pour indiquer l’étalonnage de la perte de l’appareil de test à 0 dB en annulant la perte du TRC et en la rendant invisible à l’appareil de test, de sorte qu’elle n’affecte pas la perte réelle de la liaison.  Les TRC multimodes de Fluke Networks sont essentiels pour effectuer la mesure de perte la plus précise possible. Ils contiennent un « palet » réglable que nous utilisons à l’usine pour ajuster la sortie du cordon afin de nous assurer qu’elle est conforme aux exigences de flux inscrit. Cela signifie que le résultat du test avec un Certifiber Pro de Fluke Networks sera précis et reproductible.

Une autre étape clé du processus de test des fibres optiques consiste à vérifier la performance des TRC. Vos techniciens travaillant sur les fibres optiques doivent réaliser cette opération immédiatement après avoir défini la référence et en tant que procédure opérationnelle standard tout au long de du test, car les performances de TRC peuvent se dégrader au fil du temps. Bien qu’en règle générale, les normes du secteur ne précisent pas la fréquence de vérification des TRC, la vérification du TRC doit être réalisée quotidiennement ou environ après tout les 288 tests de fibres optiques. Dans des environnements loin d’être idéaux (où la poussière est un problème), la vérification doit être effectuée plus fréquemment.

Alors que vous devriez pouvoir faire confiance à votre technicien pour réaliser cette étape critique, vous en tant que propriétaire pouvez préciser la fréquence de vérification des TRC et demander que les résultats soient enregistrés dans le cadre de votre rapport de test. La bonne nouvelle est que les résultats de vérification de TRC sont automatiquement inclus dans votre rapport de test Linkware Live. Mais attention ! Les résultats de vérification de TRC sont les tout premiers résultats des tests de niveau 1 lorsqu’ils sont triés en ordre chronologique ; ils apparaissent uniquement sur la première page, suivi de tous les résultats des liaisons qui ont fait l’objet de cette vérification. C’est pourquoi il est important de les vérifier en premier.

Lorsque vous utilisez l’assistant de configuration, les résultats de TRC sont inclus dans le rapport Linkware.

Quoi chercher

Tout d’abord, les résultats TRC de votre rapport Linkware Live vous indiqueront si une référence de cavalier unique a été correctement définie. Si cette étape importante a été négligée, la perte du TRC sera incluse dans la perte de vos liaisons. Bien que les défaillances liées à la perte des liaisons soient une raison de retester, commencez par vérifier les résultats du TRC. Ne pas définir une référence du cavalier unique peut entraîner des résultats erronés et des nouveaux tests qui auraient pu être évités.

Résultats TRC montrant la méthode de référence et la longueur du TRC.

Autre chose à vérifier : un TRC avec une longueur signalée de zéro. Cela indique que le test TRC a été réalisé sans que le TRC ne soit vraiment connecté, ce qui pourrait entraîner la défaillance des bonnes liaisons. Et si l’opérateur a oublié cette étape, vous pourriez commencer à vous demander quelles autres erreurs ont été faites.

Une valeur de perte négative sur les résultats TRC est un signe certain que la référence n’a pas été correctement définie. Cela pourrait également indiquer que l’appareil de test n’a pas été correctement chauffé avant le test ou qu’il y a un problème avec le TRC, telle qu’une extrémité sale. Vos techniciens ne doivent jamais partir du principe qu’un TRC est propre dès la livraison. En fait, les TRC doivent être inspectés et nettoyés avant chaque vérification. Si vous voyez une valeur négative sur les résultats de TRC, vous ne pouvez faire confiance à AUCUN des résultats de liaisons suivants.

Et même si vous n’avez pas de résultat de TRC négatif, vous devez toujours prendre en considération la valeur. Les TRC sont constitués de câbles et de connecteurs de grande qualité et doivent avoir une TRÈS faible perte afin de ne pas affecter négativement les mesures, indépendamment du connecteur auquel il est raccordé. L’objectif est que les connecteurs de référence TRC aient une perte d’accouplement supérieure à 0,1 dB pour du multimode et 0,2 dB pour du monomode ; pour toute valeur supérieure, vous pourriez obtenir des résultats pessimistes ou dépasser vos tolérances de perte pour une liaison qui pourrait être en excellent état. Globalement, la perte de TRC doit être inférieure à 0,5 dB pour les TRC multimodes et inférieure à 0,25 dB pour les TRC monomodes. Les valeurs dépassant les limites s’afficheront avec une marge négative en rouge comme indiqué.

Des marges négatives indiquent un TRC de mauvaise qualité ou une erreur de configuration.

En cas de non conformité des résultats de TRC comme indiqué ci-dessus, vous pouvez éviter d’examiner les tests de liaisons individuelles et demander de retester toutes les liaisons après cette vérification. Si tous les résultats de TRC sont satisfaisants, vous saurez qu’en cas de défaillance d’une liaison, cela n’a pas été causé par une mauvaise définition de la référence ou un mauvais TRC.

Comme vous le constatez, il existe de nombreuses façons de faire des erreurs lors de la définition d’une référence pour les mesures de perte, mais si l’opérateur suit attentivement l’assistant de référence de l’ensemble Certifiber Pro, tous cela peut être évité. C’est pourquoi nos propres experts utilisent l’assistant, car cela garantit que toutes les étapes seront suivies, que les résultats seront stockés avec les autres tests.

Demandez une démonstration du produit CertiFiber Pro »

Examinez nos produits

                

                   

Configurateur de kit Versiv

                   

Comment allez-vous utiliser votre Versiv