Prise en charge NBASE-TTM 2.5G/5GBASE-T pour les installations de câblodistribution existantes | Fluke Networks

Blog

Retour vers tous les blogs

Est-ce que mes installations de câblodistribution existantes prennent en charge le 2.5/5GBASE-T ?

Mark Mullins

Dirigée par la NBASE-T Alliance et compatible avec la spécification NBASE-T, la norme IEEE 802.3bz indique 2,5 Gb/s sur 100 mètres de câblage de la Catégorie 5e ou 5 Gb/s sur 100 mètres du câblage de la catégorie 6. Est également inclue la prise en charge de 5 Gb/s sur la catégorie 5e sur les cas d’utilisation définis (extension de fréquences).

À l’origine, le 2.5/5GBASE-T a été introduit pour prendre en charge les appareils Wi-Fi 802.11ac sur la base installée de la catégorie 5e et 6 et maintenant que cet équipement actif est sur le marché, la plupart des entreprises cherchent à déployer cette technologie et tirer profit d’un Wi-Fi plus rapide sans mise à niveau du câblage.

Mais tous les câblodistributeurs sont créés égaux et les déplacements, les ajouts et les modifications au fil des années peuvent provoquer un dommage physique susceptible de nuire aux performances. Il est judicieux de savoir si vos installations de câblodistribution existantes prendront en charge le 2.5/5GBASE-T avant d’investir dans cet équipement.

Les motivations et les modalités

Environ 80 % de la base installée des infrastructures de câblage des réseaux LAN de l’entreprise se composent de la catégorie 5e qui fonctionne à 100 MHz ou du câblage de la catégorie 6 qui fonctionne à 250 MHz : ceux-ci sont en général capables de prendre en charge jusqu’à 1000 Mb/s. Pour la plupart des clients d’entreprise, cela offre suffisamment de bande passante pour les applications de bureau.

Lorsque le Wi-Fi 802.11ac a été introduit dans sa première phase Wi-Fi (1ère vague), des connexions gigabit étaient nécessaires, ce qui voulait dire que la catégorie 6 basée sur les normes et les infrastructures de câblage de la catégorie 5e pouvaient prendre en charge ces appareils. Mais pour prendre en charge les applications et les appareils sans fil comme les flux de données vidéo via Wi-Fi, des débits supérieurs au gigabit Ethernet étaient nécessaires. Ainsi, la seconde phase avec le 802.11ac (vague 2) a atteint et doublé le débit.

L’extension de la durée de vie de la catégorie 5e et du câblage 6 en activant la prise en charge de la vague 2 du Wi-Fi 802.11ac, la norme 802.3bz est basée sur le 10GBASE-T, mais réduit de moitié le taux de signalisation (pour le 5GBASE-T) et d'un quart (pour le 2.5GBASE-T) pour se situer dans les fréquences de la catégorie 6 et du câblage de la catégorie 5e respectivement. La PoE est également prise en charge, y compris la PoE plus (type 2) et la prochaine PoE de type 3 à quatre paires, pour alimenter les points d'accès Wi-Fi.

Évaluation des risques

Si la diaphonie exogène est un facteur limitant dans les applications 2.5GBASE-T et 5GBASE-T, la catégorie 5e et le câblage de catégorie 6 n’incluent pas de spécifications de la diaphonie exogène. Par conséquent, les spécifications de performance TIA TSB-5021 et ISO/IEC TR 11801-9904 ont été introduites pour assurer l’évaluation de la catégorie 5e existante et du câblage 6 en vue de la prise en charge de ces applications. Ces documents caractérisent une extension de la fréquence des performances de la catégorie 5e supérieure à 100 MHz (pour prendre en charge le 5GBASE-T) et incluent des spécifications de qualification, y compris les paramètres de câblage internes (affaiblissement d’insertion, perte de retour, paradiaphonie, etc.) et diaphonie exogène.

Mesure du risque ALSNR par la NBASE-T Alliance

La performance de la diaphonie exogène pour la prise en charge des applications 2.5/5GBASE-T est déterminée à l’aide d’une formulation appelée ALSNR, rapport signal sur bruit limité. L’ALSNR associe les calculs d'affaiblissement d’insertion, de la paradiaphonie (NEXT) et de la télédiaphonie (FEXT).

Tout le monde sait que les faisceaux de câbles plus longs et plus serrés présentent plus de diaphonie exogène et une évaluation peut être faite pour déterminer les canaux qui peuvent présenter un risque. Cette évaluation peut être effectuée en examinant la documentation de câblage, les résultats de tests antérieurs et en procédant à un contrôle visuel.

Ce tableau de la NBASE-T Alliance est un excellent guide pour déterminer le risque : plus la longueur du faisceau de câblage est importante, plus le risque de l’ALSNR est élevé. C’est ici qu’une bonne documentation s’avère pratique, les résultats de tests se rapportant à l’époque où les installations de câblodistribution étaient déployées peuvent être triés en fonction de la longueur pour déterminer les liaisons qui sont vulnérables. Un contrôle visuel vous permettra de savoir si ces liaisons sont bien regroupées.

L’atténuation peut aider, mais seuls les tests le diront

Si la plupart des clients d’entreprise dont les installations de câblodistribution ont précédemment fait l’objet d’une certification ont probablement peu de problèmes pour prendre en charge 2,5 et le 5GBASE-T, les tests sont réellement le seul moyen de savoir véritablement si vos liaisons fonctionneront correctement. Heureusement, la série DSX des testeurs de Fluke Networks comprend une option pour le test 2,5 et 5GBASE-T ; en outre, il peut être effectué en moins de dix secondes.

Et si les installations de câblodistribution existantes de catégorie 5e ou de catégorie 6 incluent des longueurs de faisceaux de câbles qui l’empêchent de valider l’ALSNR pour prendre en charge le 2.5/5GBASE-T, il existe quelques pratiques d’atténuation que vous pouvez essayer. Dissocier les câbles, surtout les câbles de raccordement puisque le signal d’interférence est plus fort lorsqu’il est au plus proche de l’émetteur. Une autre possibilité consiste à essayer de remplacer la catégorie 5e ou les cordons de raccordement 6 par la catégorie 6A ou par des composants blindés. Vous pouvez également limiter l’application de 2.5/5GBASE-T à des canaux plus courts (moins de 50 mètres) ou être sélectif en choisissant des ports de panneau de brassage non adjacents pour vos applications 2.5/5GBASE-T.

Si vous n’avez pas besoin d’atténuer, veillez à effectuer un nouveau test avec votre appareil de test DSX pour valider la prise en charge.


 
 
Powered By OneLink