Savez-vous pourquoi la méthode d'essai à 2 cordons n'est pas utilisée ?

Blog

Retour vers tous les blogs

Pourquoi ne puis-je pas utiliser la méthode de test à 2 cordons ?

Seymour Goldstein

Comme les normes TIA et ISO, Fluke Networks encourage l’utilisation de la méthode à 1 cordon pour établir la référence des mesures de la perte de la fibre optique. La méthode à 1 cordon désigne le cas où un cordon d’amorce est fixé à une source lumineuse et l’autre extrémité à un mesureur de puissance. Une référence est alors établie (la puissance mesurée est définie comme étant égale à 0 dB). Puis, le cordon d’amorce est débranché du mesureur de puissance, mais pas de la source lumineuse. Ensuite, l’extrémité éloignée du cordon d’amorce est fixée au câble soumis au test et un cordon de réception entre l’extrémité éloignée du câble étant testé et le mesureur de puissance.

Pourquoi préfère-t-on cette méthode ? La raison en est que la méthode à 1 cordon permet une mesure présentant la plus faible incertitude ; par ailleurs, elle mesure les deux connecteurs et la fibre du câble soumis au test.

Mais, puisque vous effectuez des mesures avec deux cordons, ne serait-il pas plus logique d’établir également la référence avec deux cordons ? Parfois, pour comprendre une mesure intégrant une source lumineuse et un mesureur de puissance, il est plus facile de l’expliquer à l’aide de Watts ou dBm (puissance réelle) au lieu de dB (une mesure relative).

Examinons les deux méthodes, mais affectons d’abord quelques valeurs et formulons des hypothèses qui seront communes aux deux méthodes :

  • Test des fibres optiques monomodes
  • RGT = raccordement de niveau de référence
  • SGT = raccordement de niveau standard
  • Référence au raccordement de niveau de référence = 0,2 dB
  • Référence au raccordement de niveau standard = 0,5 dB

Pour la méthode à 1 cordon, supposez que la source lumineuse émet -10,00 dBm tels que mesurés à l’aide d’un détecteur de grande surface sur un mesureur de puissance qui n’introduit aucune perte. Après avoir été branché sur le câble étant testé comme illustré, le -10,00 dBm détecte une perte de 0,5 dB au niveau du premier connecteur, une perte de 0,5 dB pour la fibre optique qui fait l’objet du test et une autre perte de 0,5 dB pour le deuxième connecteur. Le compteur de puissance mesure -11,50 dB (ou 1,50 dB de perte).

Méthode à 1 cordon

Méthode à 1 cordon

Maintenant, en ce qui concerne la méthode à 2 cordons, -10,00 dBm sont toujours émis à l’extrémité éloignée du cordon d’amorce, mais lorsque celui-ci est connecté au cordon de réception, le mesureur de puissance mesure -10,20 dB au lieu de -10,00 dB. Après connexion au câblage testé comme indiqué, le wattmètre mesurera la même chose que la méthode à 1 cordon : -11,50 dBm. Cependant, la référence est -10,20 dBm, donc la perte calculée sera -11,50 dBm - 10,20 dBm = -1,3 dBm, ce qui est optimiste, car la perte de la liaison est clairement de 1,50 dB, mais ce n'est pas ce que vous voulez - vous voulez la perte réelle.

Méthode à 2 cordons


 
 
Powered By OneLink