Récapitulatif BICSI : 3 questions les plus fréquemment posées au sujet des tests de câblage réseau

Blog

Retour vers tous les blogs

Récapitulatif BICSI : Les 3 questions les plus fréquemment posées

Mark Mullins

Il est toujours intéressant d'apprendre ce que les utilisateurs finaux, les concepteurs et les techniciens ont à l'esprit lorsqu'il s'agit d'effectuer des tests. Et la conférence BICSI hivernale de cette année était similaire sur ce point.

Si vous étiez l'un des plus de 4 000 participants à l'exposition de la semaine dernière à Orlando, peut-être avez-vous obtenu 3 CEC au cours du séminaire avant la conférence de lundi Test - liaisons haut débit fibre optique mettant en vedette un de nos spécialistes, Jim Davis ainsi que d'autres experts de l'industrie, ou peut-être avez-vous vu Jim Davis présenter les tests sur le terrain et le dépannage de réseaux PON LAN en conformité à CEI 61280-4 mercredi matin. Ou peut-être en vous promenant dans le hall d'exposition, vous vous êtes simplement arrêté au stand Fluke Networks num. 309.

Quel que soit votre niveau de participation, nous avons pensé prendre une minute pour souligner les questions qui semblaient être les plus courantes sur lesquelles nos experts se sont penchés la semaine dernière en Floride.

Alors, comment peut-on tester le HDBaseT ?Fluke Networks sera présent à la Conférence hivernale BICSI 2018

Avec plusieurs séminaires et présentations à la conférence hivernale BICSI 2018, y compris un séminaire préalable à la conférence sur l'installation de HDBaseT par l'Alliance HDBaseT et la présentation de Belden mercredi sur le HDBaseT par rapport à de l'AV (audio/vidéo) sur IP, vous pouvez imaginer que le HDBaseT était à l'esprit de plusieurs participants à la conférence.

Le HDBaseT transmet de la vidéo HD non compressée, de l'audio, des données Ethernet 100BaseT, de l'alimentation et divers signaux de contrôle sur des câbles cuivre de catégorie commune jusqu'à 100 mètres. La principale différence entre le HDBaseT et Ethernet réside dans le protocole lui-même - HDBaseT n'est pas un protocole de données IP par paquets. Mais il y a beaucoup de choses qui restent les mêmes.

Comme le HDBaseT fonctionne sur le même câblage que le LAN, il est déployé de la même manière, comprend des limitations de distance et peut être affecté par des interférences, tout comme un système Ethernet. Et bien qu'il existe des outils pour tester la résolution et la fréquence d'affichage appropriées, une autre similitude entre les systèmes HDBaseT et Ethernet est que l'installation de câblage doit encore être testée pour vérifier la conformité avec la norme TIA appropriée. Ainsi, si un câble de catégorie 6A est déployé pour un système HDBaseT, vous pouvez le certifier à l'aide de votre analyseur de câbles Fluke de la série DSX CableAnalyzer pour vous assurer d'obtenir votre garantie.

Est-ce que Fluke teste les réseaux optiques passifs et les connecteurs APC ?Stand Fluke Networks au sein du salon d'exposition

Les participants qui ont posé cette question n'ont probablement pas assisté à la présentation de Jim le mercredi matin, alors nous avons pensé prendre un moment pour répondre à cette question en insistant sur le fait que c'est bel et bien le cas !

Comme tout système de fibre optique, les réseaux optiques passifs (PON) nécessitent des tests d'affaiblissement d’insertion. Et ceci peut être facilement réalisé avec CertiFiber® Pro de Fluke Networks. Mais en tant qu'application qui utilise plusieurs longueurs d'onde sur une fibre optique monomode simplex et des connecteurs de type APC, il y a certaines choses que vous devriez savoir.

Puisque les PON utilisent trois longueurs d'onde différentes - 1310 nm pour la transmission en amont, 1490 nm pour l'aval et 1550 nm pour la vidéo RF - vous devez vous assurer de tester le système aux longueurs d'onde 1310 et 1550 nm. Si les deux sont validées, vous pouvez être assuré que 1490 nm le sera aussi. Vous devez également connaître l'affaiblissement d’insertion maximal et pour les PON, il s'agit d'un minimum de 13 dB et d'un maximum de 28 dB.

Et bien sûr, nous avons la capacité de tester les connecteurs APC. Le CertiFiber Pro accepte les connecteurs APC dans le port INPUT car il s'agit d'une connexion sans contact. Ces caractéristiques de conception vous permettent de définir la référence de cavalier 1 pour le test de fibres SC, ST, FC, SC/APC et LC/APC. Cependant, le port de sortie OUTPUT qui établit un contact physique avec le cordon de référence du test utilise un connecteur UPC, vous aurez donc besoin de câbles hybrides UPC vers APC et APC vers APC lors du test. Cliquez ici pour en savoir plus et restez à l'écoute, nous allons partager plus de blogs sur les tests PON.

Comment testez-vous la PoE ?

Lorsqu'il s'agit de tester la PoE où l'alimentation CC est délivrée simultanément avec des données, le paramètre de performance clé que vous souhaitez tester (même si les normes ne l'exigent pas) est la présence de résistance CC asymétrique. Car la PoE est transmise par l'application d'une tension en mode commun qui est répartie uniformément entre chaque conducteur d'une paire et pour y parvenir, la résistance CC de chaque conducteur de la paire doit être équilibrée.

La différence de résistance entre deux conducteurs est connue sous le nom de résistance CC asymétrique. Lorsque cette différence est trop élevée, elle peut déformer les formes d'onde des signaux de données Ethernet. Et à quoi bon fournir de la PoE pour alimenter un point d'accès Wi-Fi 802.11ac si le signal de transmission de données subit des erreurs de bits ou des dysfonctionnements complets ?

IEEE Std 802.3bt spécifie une résistance CC asymétrique maximum de 3 % entre les conducteurs d'une paire et un déséquilibre de résistance CC maximum de 7 % entre deux paires. Heureusement Fluke Networks avec sa série DSX CableAnalyzer peut rapidement tester la résistance CC, la résistance CC asymétrique au sein d'une paire et la résistance CC asymétrique entre les paires. Et puisque ce test ajoute peu de temps supplémentaire à un test standard, il est fortement recommandé - c'est la seule façon d'être sûr que le système installé répondra aux dernières exigences PoE.

Pour plus d'informations sur les tests des systèmes de câblage PoE haute puissance, les membres de BICSI peuvent consulter le prochain numéro de la publication ICT Today de BICSI. Et pour découvrir comment les leaders du secteur Fluke Networks, Legrand et Superior Essex se sont associés pour créer une gamme de produits conformes aux exigences de résistance aux tensions continues, cliquez ici pour télécharger le livre blanc.

Nous vous remercions également de votre visite à la BICSI !


 
 
Powered By OneLink