Sur les tests bidirectionnels avec une source lumineuse et un wattmètre | www.flukenetworks.com
Retour vers tous les blogs

Sur les tests bidirectionnels avec une source lumineuse et un wattmètre

Seymour Goldstein

Dans la version de 2014 des normes ISO/CEI 14763-3, tests de câblage à fibre optique, des tests unidirectionnels sont requis pour les liaisons permanentes. Dans des cas spécifiques, des tests bidirectionnels sont nécessaires. Toutefois, la norme ISO/CEI 14763-3 ne fournit aucune information sur la façon dont un test bidirectionnel doit être effectué, cet article vient détailler la méthode à employer.

Quand des tests bidirectionnels sont requis

Selon la norme ISO/CEI 14763-3, si la liaison comprend un seul câble fixe et des connecteurs de raccordement, un test unidirectionnel peut être effectué. Si la liaison ou le canal est plus complexe ou s'il existe un risque que des composants dans le câblage testé entraînent des différences en matière d'affaiblissement de signal en fonction de la direction de transmission, des mesures bidirectionnelles doivent être effectuées.

Tests bidirectionnels avec une source lumineuse et un wattmètre

1)   Définissez une référence avec un cordon d'amorce de référence en utilisant la méthode à 1 cordon (voir la figure 1).

Définissez une référence avec un cordon d'amorce de référence en utilisant la méthode à 1 cordon
Figure 1. Définissez une référence.

2)   Vérifiez que l'affaiblissement est faible au niveau de la paire de connecteurs B-C entre le cordon d'amorce et le cordon de réception (voir la figure 2).

Vérifiez le niveau d'affaiblissement au niveau de la paire de connecteurs B-C entre le cordon d'amorce et le cordon de réception
Figure 2. Vérifiez les cordons de test pour vous assurez que leur niveau d'affaiblissement est faible

3)   Effectuez un test unidirectionnel. Ne débranchez pas le cordon d'amorce de la source lumineuse. Fixez le cordon d'amorce à une extrémité du câblage et le cordon de réception et le wattmètre à l'autre extrémité du câblage (voir la figure 3).

Effectuez un test unidirectionnel. Ne débranchez pas le cordon d'amorce de la source lumineuse.
Figure 3. Testez la liaison permanente dans le sens X-Y

4)   Ensuite, sans débrancher le cordon d'amorce de la source lumineuse, passez à la connexion Y. Déplacez le cordon de réception et le wattmètre sur la connexion X (voir la figure 4).

Sans débrancher le cordon d'amorce de la source lumineuse, passez à la connexion Y
Figure 4. Testez la liaison permanente dans le sens Y-X

Note : Utilisez le résultat des deux mesures qui est le moins élevé, il sera votre résultat de test final. Si la différence entre les deux mesures est supérieure à 0,2 dB, la référence peut être erronée, il peut y avoir un problème avec le cordon de test ou un pli dans la fibre optique.

Tests bidirectionnels avec un ensemble de test de l'affaiblissement de signal optique

Si vous utilisez un ensemble de test de l'affaiblissement de signal optique (OLTS) contenant un wattmètre et une source lumineuse, il suffit de permuter les connexions après l'exécution du test sur le panneau de brassage ou le centre de distribution des fibres optiques, en veillant à maintenir les connexions accouplées à l'équipement de test (voir la figure 5 et 6).

Permutation des connexions sur l'OLTS après le test au niveau du panneau de brassage
Figure 5. Testez la liaison permanente dans les sens Y-X et W-Z

Utilisation de l'OLTS : Veillez à maintenir les connexions couplées à l'équipement
Figure 6. Testez la liaison permanente dans les sens X-Y et Z-W

Quel que soit le type d'équipement, il est important de NE PAS déconnecter le cordon d'amorce ou de réception de l’appareil de test une fois que vous avez défini la référence et vérifié les cordons d'amorce et de réception. Cela peut venir ajouter un certain niveau d'incertitude à vos mesures.

Généralement, des tests bidirectionnels sont nécessaires lors du test d'une liaison permanente avec un OTDR. Mais pour certaines configurations de liaisons spécifiques, il peut être nécessaire d'utiliser une source lumineuse et un wattmètre. Dans ce cas, il convient d'utiliser la méthode décrite dans cet article. Qui sait, il se peut que la norme ISO/CEI 14763-3 vienne adopter cette méthode lors de sa prochaine révision.


 
 
Powered By OneLink